Les Natacha

Les Natacha

“Les Natacha” de Yelena Moskovich

Qui sont ces femmes enfermées dans une tour sans fenêtre ? « Recrutées » dans les pays balkaniques par un homme au volant d’une voiture rouge, elles portent toutes un même prénom : Natasha. La « Natasha en chef » les initie et les surveille.

À Paris, Béatrice chante le jazz dans un bar de la gare de l’Est. Un vendredi matin, en décrochant son téléphone, elle est noyée sous un déluge de mots. Il s’appelle César, il est acteur, il a fui le Mexique pour échapper à la cruauté de ses frères et mieux « vivre » son homosexualité. Il subsiste en faisant du phoning, en attente du rôle pour lequel il sait être fait. Lorsque son agent lui propose une audition pour jouer Manny, un « latino psycho » qui aurait tué cinq femmes, il se persuade que ce personnage est fait pour lui.

L’irruption du télémarketing au cours de ce vendredi-là fera basculer le destin de tous les protagonistes des Natasha, un premier roman exceptionnel. L’après-midi, Béatrice achètera une robe en dentelle noire qu’elle portera le soir même à son concert. De ce spectacle, tout le monde sortira… transformé.