Fiona Gélin
Marraine en 2019

Fiona Gélin
Marraine
de Culturelles

Ce 2 décembre 2019 restera une date exceptionnelle pour CultureLLes.
Une rencontre que je souhaite partager avec vous.
Notre invitée, Fiona Gélin notre nouvelle marraine.

Fiona Bénédicte Gélin, sœur de Manuel Gélin, demie sœur de la très regrettée Maria Schneider, fille de Daniel Gélin, acteur inoubliable du cinéma français, et de Sylvie Hirsch, mannequin et égérie de Christian Dior,

Fiona Gélin, actrice, auteure et chanteuse, a un destin à nul autre pareil…

Parcours aux « cents » fautes…(10 fois 10)… il n’en demeure pas moins un Parcours avec un P majuscule. Et puis, soyons honnêtes, le parcours sans faute existent-ils tout simplement ?

Celui de Fiona est bien plus qu’une vie au passé parfois compliqué ou, devrions-nous dire , au passé composé, et son avenir désormais ne se conjugue qu’au présent.

Fiona aura traversé les années 80 comme dans un immense tourbillon et croisé, comme elle le dit, tous ceux qu’elle rêvait de rencontrer:
Mireille Darc (sa bonne fée Mimi), Alain Delon, Jean-Claude Brialy qui lui dit quelque chose qu’elle a beaucoup médité :
« Fiona, tu es comme le roseau, tu plies mais ne romps pas »
Mais aussi Annie Girardot, sa marraine de théâtre, Roger Hanin, Eddy Mitchell… et de nombreuses personnalités bien sûr…

Et ses rêves sont devenus réalité en tournant avec Alexandre Arcady pour « Le Grand Carnaval », sans oublier « Frankenstein 90 », « Parole de flic » , « Scirocco », « Pushing the Limits »
Et si on en croit la rumeur, d’autres sont à venir !!

 

Puis viendront les années 90 et le théâtre, celui des pièces de Jean Cocteau « les Parents terribles », « Les Monologues du vagin », « Les Amazones » et même un spectacle avec Jacques Francini, l’auguste blanc de la Piste aux étoiles.

Souvent, ces années-là, c’est Milàn, son fils unique, qui brille pour son étoile de mère et qui lui montre le chemin à suivre… Parce que les jours, les semaines, les mois filaient et elle restait, la tête pleine de doutes. Oui, l’histoire mériterait un livre, pour raconter un parcours de résiliente extraordinaire. Cela tombe bien, il existe déjà :
« Retour d’errance », aux éditions Michel Lafont dans lequel elle se raconte avec sa plume directe et vraie. Récit bouleversant d’une femme touchante, d’une Fiona pleine de doutes et d’enthousiasme, en quête de l’amour de soi et des autres.

Puis arrive « Si Fragile » aux éditions l’Archipel, après son craquage flambé au rhum, son disque, son premier « Passeport » dans lequel se lisent ses errances, mais surtout sa renaissance, et sa rédemption par la grâce de la Vierge Marie et la douceur de son tendre refuge niché au cœur de Montmartre…..

…sans oublier l’amour de ses absents au ciel, et des siens bien présents dans sa vie réelle soucieux de son mieux-être : Daniel. Hechter, ex-compagnon bien-aimé ; Ghjuilia, petite-fille adorée ; Golda, amie dévouée ; Milàn, fils ou filament protecteur,… sans oublier Marlon (pas Brando !), mais son gentil petit bichon. …..

 

Après avoir vécu des années de gloire et d’excès tu es remonté sur scène en 2019 pour jouer « Les Frangines », une pièce qui a été en tournée dans toute la France.

Fiona Gélin prépare déjà son nouveau seul en scène bientôt à l’affiche parisienne

Et ce n’est pas trahir un secret que de dire que Fiona donne son temps, généreusement, sans compter afin d’aider, d’encourager, de conseiller les autres. Oui, elle met son talent au service de nombreuses causes caritatives :
Marraine de « Paroles de femmes », l’association d’Olivia Cattan, qui s’occupe des femmes qui vivent dans la rue. Fiona a d’ailleurs écrit, « Si c’était moi » une chanson à cette initiative : …..
« Et quand je croise au fil des rues / Ces gens qu’on toise comme des intrus, Je pense alors si c’était moi / Couchée dehors dans cet état…».

Et elle chante aussi pour les personnes handicapées et touchées par l’autisme, pour les malades de la mucoviscidose. Elle se mobilise auprès de Violette Justice, qui lutte contre les placements abusifs d’enfants, lors de concerts en faveur de ce combat encore trop ignoré. ….Fiona … et cet irrésistible besoin de faire du bien ..
Bio rédigée par Rom JUAN

Découvrir la soirée des 10 ans de CultureLLes en images